Le Trotteur est un cheval qui dispute des courses de Trot, monté ou attelé. Chaque nation pratiquant les courses de Trot développe sa propre race de trotteurs, avec parfois des croisement entre race. Néanmoins, chacune de ces races conservent un certains nombre de points communs :

  • Cheval longiligne
  • Cheval robuste et endurant
  • Cheval puissant et musclé

 

Le Trotteur Français

En France, les premières courses de Trot apparaissent au XIXè siècle et s’ensuivra le développement de la race Trotteur Français. Ces chevaux sont tout d’abord croisés avec des Trotteurs Norfolk (chevaux venus de l’Est de l’Angleterre), des Pur-sang anglais (chevaux réputés pour les courses de Galop) et des trotteurs Orlov (chevaux venus de Russie). La race Trotteur français ne prend son nom qu’en 1922.

L’élevage du Trotteur Français est principalement concentré en Normandie. Le Trotteur est caractérisé par un élevage à petite échelle avec bien souvent des éleveurs ne possédant qu’une ou deux juments. Ces mêmes éleveurs se chargent d’ailleurs bien souvent du dressage, de l’entraînement et de faire courir leurs produits.

 

Les autres Trotteurs

Parmi les autres races, les plus connues et reconnues dans le milieu du trot sont : le Trotteur Americain, le Trotteur Orlov, le Trotteur Russe, etc. L’Angleterre dispose d’une très grande race de Trotteur, le Trotteur Norfolk, mais ne se passionne guère pour cette discipline hippique.